Oculus Rift DK2, quelques mois après. Finalement, çà vaut le coup ?

Voilà presque 5 mois que nous utilisons l’Oculus Rift DK2. Ça donne quoi ?
Il y a du pour et du contre, pour cette toute jeune technologie.

Après presque 5 mois d’utilisation du nouveau Dev kit d’Oculus VR, nous avons enfin une vue plutôt bonne de ce produit et de son devenir.

Nous allons tout droit vers on monde de Wall-E ! De jeunes obèses et légumineux 🙂

Première constatation :

Si vous ne l’achetez que par curiosité et pas pour un but de jouer avec où de développement sous Unity.
Une fois passé le cape de l’Effet « WAHOU! » Vous le revendrez rapidement. Car vous ne l’utiliserez jamais.
C’est d’ailleurs dommage de l’acheter juste pour cela.

Les moins du Rift qui peuvent ne pas vous donnez envie d’investir :

  1. Vous trouverez que trop peut, voir qu’un seul jeu commercial de qualité « AAA » disponible pour le moment. Et ça tombe mal vous n’aimez pas les simulations spatial…
  2. La résolution Full-HD 1920×1080 n’est pas assez élevé et génère une grille devant les yeux. Il est difficile de lire certain texte si on ne bouge pas son cul de la chaise 🙂
  3. Certain jeu non adapté ni développé pour le Rift comme les FPS comme « Call of » ou « Alien Isolation » vous donnerons la gerbe en 5 secondes chrono.
  4. Dû au fait que c’est une technologie en cours de développement, l’installation peu ne pas fonctionner du premier coup et vous obligera à chercher sur les forums une solution à votre problème.
  5. Une fois avoir essayé les démos technologique et avoir bien galéré pour les testés. Vous ne trouverez surement plus rien à faire avec votre Rift.
  6. Contrairement à ce que nous pouvions le penser au début. Il faut un PC relativement costaud pour faire tourner le Rift. Un CPU 4 cœurs avec une carte graphique de dernière génération est à notre gout le stricte minimum pour faire tourner l’Oculus en Full HD dans des conditions un peut près correcte. Si vous êtes un GROS Gamer avec du SLI ou du Cross-Fire vous n’aurez aucun problème. Normalement…

Seconde constatation :

Si comme nous, vous l’avez acheté exclusivement pour jouer à un seul et même jeu… pour ne pas le citer : Elite Dangerous…
Vous allez être plus que comblé !
C’est pour le moment le seul jeu « AAA », conçu et développé pour l’Oculus Rift. Les développeurs sont en collaboration avec Oculus VR.

  1. Ce sera la plus belle immersion 3D de votre vie. même les dernières attractions du Futuroscope ne rendent pas aussi bien les environnements 3D. (Même les dômes 360° en 3D).
    Vous aurez VRAIMENT l’impression d’être dedans.
  2. La résolution Full-HD et ses 1920×1080 seront oublier en quelques secondes.
  3. Une fois le casque sur la tête et la manette en main vous pourrez jouer des heures des le premiers jour sans n’avoir aucune nausées, ni gênes.
  4. Les chutes de FPS dû à votre machine poussive seront aussi très vite oublié… Même si des fois 15fps c’est très loin des 75fps minimum pour une image totalement fluide.
  5. Vous ne pourrez plus jouer à un jeu si vous l’avez essayer en version Oculus Rift comme pour Elite Dangerous.

A l’heure actuelle, l’Oculus DK2 est le seul casque de réalité virtuelle disponible sur le marché.
Il est principalement disponible pour les développeurs pour la modique sommes de 450€ toutes taxe comprise.
Si vous êtes un particulier, rien ne vous empêches de vous en offrir un. Le DK3 n’a pour le moment pas de date prévu, ni de spécificité connu.

Les rumeurs parle d’un écran en 2K minimum et d’un prix légèrement moins élevé. il intégrerait un casque audio. ce qui peut et intéresser certain. Mais tout cela n’est que pur spéculations.



Et alors ? On fait quoi ?

Notre avis est très clairement positive au sujet de l’Oculus Rift. Ça envoie du très très lourd quand les applications sont adapté et pensé à ce casque. D’un autre coté ça envoie aussi du très très mauvais quand on garde les principes et les game-play de ces 30 dernières années. Mal au crane, nausées et vertige sont à prévoir sur les jeux et applications non adapté.

Nous attendons avec impatience une version plus aboutie en terme de résolution d’écran et une seconde camera pour le positional traking. Ce qui permettra vraiment de ce déplacer autour de son bureau sans perte de position trop rapide. Mais il faudra prévoir de changer en même temps d’ordinateur car passer à une dalle de 2k ou 4k demande une puissance de calcule folle pour un Oculus.

Si vous êtes développeur, et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure. Foncez !
Si vous êtes un particulier et que vous souhaitez juste tester, trouver un ami pour vous faire une démo et faites vous votre propre opinions.
Si vous êtes clairement fan d’Elite et que vous avez  un peut d’argent… oublier votre voyage en Australie et foncez sur le site d’Oculus VR vous offrir ce petit bijou vous ne serez clairement pas déçu.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *